Yoyo

 

Taille Mannequin ou
poids d'équilibre ?

 

Plus on en perd...

Belle et Mince Plus on en reprend !

 

Les régimes sont
 le meilleur moyen
de devenir obèse

LE SYNDROME DU Yo-Yo

      • Plus on fait de régimes, plus l'organisme se défend contre l'amaigrissement.
      • Plus on perd vite des kilos, plus on en reprend: l'organisme revient systématiquement à son poids habituel, et souvent au delà.

LE POIDS D'EQUILIBRE

C'est un poids propre à chacun. Ce n'est pas forcément le poids idéal: Tout le monde ne peut pas avoir la taille mannequin. Quand un individu a son poids d'équilibre, il est en forme, il s'y sent bien et peut y rester malgré des écarts alimentaires.

LE RETOUR AU POIDS D'EQUILIBRE

C'est à partir des données les plus récentes dans le domaine de la nutrition et de la diététique que NUTRICOURS a développé une méthode 100% naturelle qui ne fait appel à aucun médicament ni substitut alimentaire.
Celui qui veut résoudre son problème de poids y arrive facilement car pendant le programme:

      • On ne mange que des aliments qu'on aime.
      • On n'a pas faim.
      • On perd en moyenne de 3 à 4 kilos par mois.
      • On retrouve la forme grâce à une alimentation parfaitement équilibrée.

 GARDER LA LIGNE

 Le seul moyen de garder sa ligne est d'atteindre son poids d'équilibre et d'y rester assez longtemps pour que l'organisme s'y réhabitue.
Pour que le corps considère son poids comme poids d'équilibre, il faut qu'il s'y maintienne plus de 18 mois.

Tout le concept NUTRICOURS repose sur ce principe. c'est pouquoi notre programme de Rééducation Nutritionnelle ne se contente pas de faire perdre du poids et le suivi régulier que nous dispensons sur une longue période est le garant du succès à long terme.

 LE CORPS DOIT S'ACCOUTUMER A SON NOUVEAU POIDS

 

Le point sur les régimes

Tous les ans au printemps, les magazines féminins éditent des numéros spéciaux sur les régimes, les chaînes de radio et de télévision consacrent des émissions et de nombreux livres traitent de ce sujet Il y a un marché "énorme", c'est le cas de le dire.

Existe-t-il une vérité en ce qui concerne la nutrition ?

Le domaine de la diététique et de la nutrition est vaste, et l'avis des spécialistes est souvent contradictoire.

Quelles que soient les tendances et les approches de chacun, tout le monde s'accorde à dire que :

        • Pour perdre du poids, il faut modifier son mode d'alimentation.
        • Pour garder la ligne, il faut garder ses nouvelles habitudes alimentaires

La mode des régimes :

Des millions de personnes s'alimentent mal. Cela se traduit par des problèmes de santé ou des problèmes de poids. Des milliers se lancent donc dans des régimes plus ou moins farfelus, obtiennent quelques résultats et dès qu'ils les interrompent se retrouvent - au mieux - dans le même état qu'avant de les entreprendre.

Tous ces régimes sont , à plus ou moins court terme, voués à l'échec car ils sont souvent contraignants, mal adaptés à la personnalité et au mode de vie de l'individu.

Dès qu'une personne parvient à un semblant de résultat, ou dès qu'elle se rend compte qu'elle ne progresse plus, elle arrête pour reprendre ses mauvaises habitudes.

Qu'est-ce que le poids d'équilibre ?

Le poids d’équilibre est un poids propre à chacun. Ce n’est pas forcément le " poids idéal ". C’est le poids qu’un individu a conservé pendant assez longtemps pour s’y habituer et qu’il retrouve naturellement des qu’il reprend son alimentation habituelle

Pourquoi regrossit-on après un régime ?

Le corps étant accoutumé à son poids d’équilibre, plus on perd vite ses kilos, plus on les reprend vite et inversement plus on en prend vite plus on peut les reperdre vite. Le seul moyen pour garder la ligne est donc de redéfinir un nouveau poids d’équilibre auquel le corps aura le temps de se réhabituer. Pour que le corps considère son poids comme poids d’équilibre, il suffit qu’il y reste pendant plus de 18 mois. C’est hélas ce que peu font !

Maigrir ... les Solutions

Les solutions passives :

      • Chirurgies Lourdes : Le By-Pass et l'anneau gastrique permettent de perdre beaucoup de kilos "sans effort" et, hélas, une fois mince de développer toutes les pathologies associées à la malnutrition. Ces techniques extrèmes sont (théoriquement) réservées aux obésités morbides.
      • Chirurgie Esthétique: Liposuccions ou Lipectomie permettent à ceux qui ont quelques kilos en trop, bien localisés, de les perdre sans effort particulier, si ce n'est financier.
      • Massages, drainages, physiothérapie...: Se faire faire des soins corporels amène tout au plus un raffermissement des tissus et quelques centimètres en moins. Mais c'est souvent agréable de se faire dorloter quand on en a les moyens.
      • La cure : C'est un bon moyen de perdre 5 à 7 kg pour celui qui n'a aucune volonté, et un portefeuille assez bien rempli pour passer quelques semaines dans un de ces centres "nourri, logé, surveillé".
      • La pilule "magique" : De la papaye au pamplemousse en passant par la L-Carnitine, tous les moyens sont bons pour les marchands de kilos de faire quelques sous et d'entretenir ce mythe de la solution miracle. Le seul problème, c'est que la pilule magique n'est pas encore pour demain. 

Les solutions semi-actives :

        • Les substituts de repas : remplacer un repas par de la poudre, c'est facile et ça évite de faire la cuisine. On maigrit bien pendant quelque temps(à 500 Kcal par jour c'est difficile de faire autrement), puis le corps s'en lasse et dès qu'on arrête pour se réalimenter normalement, on reprend tout. Si on a le courage de continuer toute sa vie ça coûte de 150 à 300 €/ mois...
        • Les médicaments : Certains médicaments sont efficaces (amphétamines, extraits thyroïdiens ...) mais ils ont tellement d'effets secondaires qu'ils ne peuvent pas être pris longtemps, et les kilos réapparaissent à la vitesse grand V, avec en général une bonne dépression nerveuse en prime. (L'Isoméride et le Médiator, ça vous rappelle quelque chose ?)
        • Psychothérapie, sophrologie... : Ce sont des techniques d'aide, bien utiles à certains, mais onéreuse à long terme (50 à 80 €/ semaine) et qui n'excluent pas de suivre en plus un régime. 

Les solutions actives :

        • Le dernier livre à la mode : De Demis Roussos à Sulitzer à, en passant par tous les Atkins, Mayo, Dukan, Montignac et Cie, il y a matière à perdre du poids. Le seul problème, outre le fait que certains régimes sont déséquilibrés et donc dangereux, est que la personne se lance sans l'aide de personne dans une alimentation "stéréotypé" qui n'est pas forcément adapté à son cas. De plus il lui faut beaucoup de suite dans les idées car elle ne bénéficie d'aucune aide extérieure pour la motiver ni pour corriger le tir si elle fait des erreurs.
        • Le régime auprès d'un diététicien : Nous rentrons désormais dans un domaine plus sérieux. Les basses calories quand elles ne sont pas trop basses sont efficaces, mais elles nécessitent une volonté hors du commun de la part de celui qui choisit cette solution et cela se termine dans 90% des cas par un abandon et une reprise de poids faute de l'encadrement psychologique adéquat et de résultats probants.
        • L'activité physique: C'est sans doute le meilleur moyen pour celui qui peut consacrer 2 heures tous les jours à brûler ses calories superflues et en plus, ça ne coûte rien de se faire un semi-marathon tous les jours. Effets secondaires : une certaine fatigue est à prévoir, et quelle tristesse que de voir tous ses beaux muscles se transformer en graisse quand on arrête !
        • Les groupes d'amincissement : Le principe du "hou le vilain!" et du "bravo à lui!" a fait ses preuves. Tous ceux qui assistent à ces réunions sont bien conseillés et perdent indéniablement du poids. Mais que se passe-t-il quand ils se sentent un peu trop coupables pour oser venir à la réunion hebdomadaire ???

La Méthode Nutricours :

La méthode NUTRICOURS n'a rien de révolutionaire, et c'est pour celà qu'elle fonctionne : Elle vous apprend à organiser harmonieusement vos repas, en mangeant de tout : Viandes, poissons, fruits, légumes, féculents, etc. et surtout vous aide, grace à un suivi régulier, à parvenir à vos objectifs. sans grosses contraintes, sans substituts ni compéments alimentaires. 

Comment perdre du poids ?

Pour qu’un individu perde du poids, il faut qu’il puise dans ses réserves de graisse. Le seul moyen d’y parvenir est donc que la quantité de nourriture qu’il absorbé (calories) soit inférieure à l’énergie qu’il dépense (métabolisme). A partir de ce principe de base commun à tous les régimes, 2 approches sont possibles :

En réduisant l’apport calorique :

C’est le principe des régimes " basses calories ", qui ont comme principal inconvénient d’être difficiles à suivre sur une longue période et de nécessiter beaucoup de volonté de la part de celui qui les entreprend. De plus à l’issue de tels régimes, le métabolisme de l’individu a chuté au rythme de son poids ce qui fait qu’inlassablement dès qu’il se réalimente normalement il reprend les kilos perdus.

En relançant le métabolisme :

Faire en sorte que le corps dépense plus de calories qu’il n’en consomme. C’est le principe de la méthode NUTRICOURS dont l’avantage principal est que celui qui l’applique mange à sa faim ce qu’il aime et peut donc sans efforts continuer à s ’alimenter dans le respect des principes qu’il a appris et maintenir son poids d’équilibre.

Sous-catégories